16 novembre 2005

historique du pays sarthois ou la description poétique du pays des bouses.!

Chère bande de dégénérées,

Avant tout et pour comprendre un temps soit eu ce blog, vous devez être initiées à la tout simplement majestueuse, hors du commun, éternelle et immuable beauté du pays sarthois.

C'est au milieu des champs de pommiers et des vaches crasseuses le cul recouvert de bouses séchées et entourées des sempiternelles mouches bzzbzztant inlassablement, c'est dans ce paysage brumeux, brouillasseux, crachineux, humide et froid, la terre n'y ayant connu pour ainsi dire que l'état de boue depuis les âges les plus reculés (si on ne tient pas compte de la sécheresse de 76)( d'ailleurs c'est de là que vient la désormais célèbre phrase "y'a l'temps qui s'abeurnaudit y va cheure une de ces r'nauopé!!" bien connue de tous les sarthois(e)s), c'est dans cette ambiance de vent qui souffle à décorner tous les cocus de la terre (bah dame) et à décrotter le cul de toutes les marie-salopes de la région, sous ce ciel lourd de 1.000.000 de cumulonimbus de merde prêts à nous cracher leurs pluisaille à la goule, à nous tremper la pieau jusqu'à pu soif, que sont nés NOS ANCETRES (à la josy et à la cynthia duval, je ne parle pas de l'humanité toute entière bien évidemment, bande de grouins!).

Ce pays que l'on pourrait qualifier d'inhospitalier a nourrit, des années durant, nos aieuls de milles patates et autres tampinambours dégueulasses, de pissenlis ramassés au coutieau dans la terre humide entre 2 bouses encore vertes, de poulets croustillants, d'oeufs que l'on allait quérir au cul de la poule au soleil levant, entre les coups de becs de ces saletés de bestioles de merde qui pataugent dans leurs fientes all day long, de boudin noir bien saugnant pour qui tuait le cochon, de moutons méchouités en famille, de pâtés de lapin suintant le saindoux sur une tartine de pain de 12 bien de chez nous nom di diou de bordel à cul!

Voyez comme mon ton s'exhalte quand je parle du doux pays qui est aussi le mien, comme mes syllabes s'illuminent de mille goutellettes de pluie acide et fleure bon les pommes en pleine fermentation et la vache laitière! Car c'est aussi le pays du camenbert!

Pardonne ma passion, lecteur, car il est des émotions trop poignantes pour être maitrisées.

Voilà probablement d'où nous vient cet humourtellement au ras des paquerettes et si proche de la raie, ce sens du désopilant à s'en dépoiler le sguègue à la pince à épiler, à s'en craquer le slibard pour le foutre au feu, à s'en cogner la goule sur un mur en crépi, à se rouler dans un tas de fumier bien odorant, bah oui! Parce que si vous croyez que c'est l'éclate de vivre dans la sarthe!! C'est pas les poules ni les canards qui vont vous en raconter des blagues!

Alors hop! Un ti coup de calva et vlà une bonne soirée en perspective! Non mais!!!

Marie sagnaute.

Posté par theLblog à 01:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur historique du pays sarthois ou la description poétique du pays des bouses.!

Nouveau commentaire