The L blog

07 décembre 2005

Vocabulaire

Sagouin : Se dit de quelqu'un de peu soigné et soigneux, d'un gros dégueulasse qui en fout partout, qui effectue un travail ni fait ni à faire, un st con, en somme.

Examinons le mot dans un contexte grammatical quelconque :

"Ah ben vlà un beau travail de sagouin, dame, il a tout salopé!" = "T'as fait ça comme un dégueulasse, sa mémé, y en a partout de ta merde!"

Merci de votre attention,

Maitre capello.

Posté par theLblog à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Sagnautes, home sweet home, quelle est cette odeur suspecte qui vient de la cuisine?

Me r'voilà, eh non je n'ai pas disparu dans la 8.000ème dimension comme vous le souhaitiez bande d'ingrates, je me ressourssais dans ma mayenne natale des iles chez ma maman enrobée à la bonne rillette du mans faite maison.

Bien entendu j'ai encore pris 15 kg en 4 jours, et le minitipire pareil, mais comme j'ai zéro money pour remplir le frigo c'est pas plus mal ces réserves bourletteuses autour des hanches...

Bref, quelle surprise hier en rentrant chez moi, une odeur plus que nauséabonde m'envahit les naseaux, que dis-je, m'assiège le grouin, me dévaste la cloison nasale... je m'avance jusqu'à la cuisine et là je m'aperçoit que j'ai oublié une casserole avec ce qui était de la nourriture dedans, mais qui n'est plus que des champignons, et la poubelle que je n'avais pas eu le temps de vider avant de partir avait bien fermenté avec les cacas du minitipire dedans. Comme dirait ma mère "C'est du travail du sagouin!!" (cf le dictionnaire ci-après)

Alors c'est la cata, je n'ai jamais été plus en galère de tunes, je m'apprête à vendre mon corps morceaux par morceaux, je vous laisse le soin du découpage! J'en ai le blaze qui pend sur des kilomètres, les boules qui ont poussé jusqu'au tréfond du slip, c'est bien simple je crois que je vais manifester seule place de la République (comme c'est la coutume) .Mon dieu je me vois déjà avec ma pancarte de 20 sur 30m sur fond de techno bien naze genre la compil de la gay-pride 1975, un sifflet dans la bouche, à scander des slogans anarchistes sur des airs de chanson d'yvette horner, de jean pierre françois et de sabine paturel, le porte voix dans la culotte à lancer des insultes à chirac et aux passants médusée par la même occasion à réclamer une augmentation de salaire de 10.000€, le retour au franc, l'entrée de pink tv dans les chaines publiques, plus de jours fériés, vacances obligatoires en juillet/aout, une hausse des températures et des jours d'ensolleillement sur la région parisienne, l'happy hour jusqu'à minuit au 3ème lieu, une dédicace de l'abbé pierre, l'épilaltion libre et gratuite pour les femmes de moins de 47 ans, la remise en vente des prosper youplaboum en sachets individuels avec une espèce de sucre glace dessus et une génoise dedans que je mangeais en maternelle, la sncf gratuite pour moi et ma famille (ben ya que moi à cette manif!)le remboursement par la sécu des concerts de la sainte rouquine, la cannonisation de marthe mercadier (à la batterie) AINSI que de laetitia la pute du cawa, le retour sur nos téléviseurs de la tant regrettée chantal ladessous et de Mr drumond, le détaboutement du pet et du rot en société et l'entrée dans le larousse 2007 de la célèbre expression suivante : "Si tu avais une plus grande bite et une moins grande gueule t'aurais certainement moins de problèmes (à camille claudel, par exemple)" ... Ah j'oubliais LA DIFFUSION IMMEDIATE DE LA 3EME SAISON DE LA SERIE ENCHANTEE DONT MA CO-AUTEURE NE CESSE DE SCANDER LE NOM QU'IL PLEUVE QU'IL NEIGE OU QU'IL CRACHINE COMME MOINEAU CONSTIPE... Là dessus je me flagellerais avec un chiken mc nuggets en protestation contre l'emprisonnement de josé bové, et je pisserais du haut de la statue de ladite place pour revendiquer le droit des femmes à pisser debout.

Sur ces bonnes parole, je vous salue, marie pleine de grâce.

La grosse dinde velue.

Posté par theLblog à 13:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 novembre 2005

TANPIRE !

Bande de Sagnautes !

Je vois que ma co-auteur fait la grève, nom d'une raie masquée ! ! ! Alors je reprends les choses en main car sinon, c'est la porte ouverte à toutes les fenêtres !

Bref, que dire en ce jour de la Saint Saturnin le petit canrd laqué des iles ? Eh ben, rien !

Bah, dame, tanpire ! Et bien l'bonjour chez vous ! ! !

Cynthia

Posté par theLblog à 15:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 novembre 2005

VOCABULAIRE

A mon tour de vous dévoiler une expression Sarthoise, qui fait fureur dans les dîners Cergyssois : "T'as raison la poêle (prononcer la pouéle), t'auras le cul fourbis à Pâques (pronocer Poques) ".

Traduction : C'est ça connard, tu penses avoir raison, mais enfait t'es con comme un manche qu'on se carrerait dans le cul !

Posté par theLblog à 16:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

LE GENOCIDE DES DINDES ! ! !

Messieurs - Dames,

Aujourd'hui, c'est un jour pas comme les autres. Outre ce temps maussade où chacun va finir par avoir un stalagmite lui poussant dans la raie, aujourd'hui, c'est THANKSGIVING ! Vous pensez à cet instant, "qu'en à t'on à branler de cette fête à la con ?". Et c'est là que vous vous trompez, et que vous enfournez le doigt dans l'iris en mousse jusqu'au gratte-gratte ! Car, en tant que dinde (voir photos), nous aimerions proclamer notre solidarité à ces pauvres bêbêttes de New York, Chicago ou encore Detroit. Car, ce sont combien de nos copines qui vont se faire exploser le gosier, et se faire fourrer l'oignon en ce maudit jour de Saint Cons ? La réponse : des billiards !

Nous n'avons d'ailleurs pas eu de nouvelles de la tante-dinde, Mme Dinde Onno, qui avait exilé en 1936 pour fuire la guerre en Europe...Ni de sa petite amie, Mme Escale Opededinde...Car rappelons le, elles étaient gouines les deux vieilles...Sainte Josiane de la Grande Ours, tout ça m'arrache le coeur. Heureusement, nous n'en sommes pas là, mais jusqu'à quand ???

Car de plus en plus de gnomes décident de fêter Thanksgiving en Europe, et nous ne sommes pas à l'abri de finir avec une énorme gousse dans le trou du cul, dans le seul but de nous parfumer un peu l'intérieur lors de notre cuisson...

Sur ces douloureuses paroles, je vous laisse. Et n'oubliez pas : ne devient pas dinde qui veut...

Stevie Wonder Dindos

Posté par theLblog à 14:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 novembre 2005

Cette phrase a une suite!!!

Ma sainte mère vient de me révéler la fin secrète de la phrase que je vous ai fait découvrir lors de ma dernière publication, donc je vous la livre, la voici, sous vos applaudissements :

"les poules s'acouvant au pied de la ha" : "les poules se recroquevillent au pied de la haie"

Ne me demandez pas le rapport, ça doit être un signe normand pour annoncer le mauvais temps, un peu comme les grenouilles qui grimpent à une échelle...

Posté par theLblog à 21:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 novembre 2005

Pour exprimer le temps qu'il fait.

"y'a l'temps qui s'abeurnaudit y va cheure une de ces r'nauopés!" = "Le temps se couvre, celà ne m'étonnerait pas qu'il nous tombe une bonne averse sur le coin de la goule!

Marie couche toi plus loin.

Posté par theLblog à 01:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

historique du pays sarthois ou la description poétique du pays des bouses.!

Chère bande de dégénérées,

Avant tout et pour comprendre un temps soit eu ce blog, vous devez être initiées à la tout simplement majestueuse, hors du commun, éternelle et immuable beauté du pays sarthois.

C'est au milieu des champs de pommiers et des vaches crasseuses le cul recouvert de bouses séchées et entourées des sempiternelles mouches bzzbzztant inlassablement, c'est dans ce paysage brumeux, brouillasseux, crachineux, humide et froid, la terre n'y ayant connu pour ainsi dire que l'état de boue depuis les âges les plus reculés (si on ne tient pas compte de la sécheresse de 76)( d'ailleurs c'est de là que vient la désormais célèbre phrase "y'a l'temps qui s'abeurnaudit y va cheure une de ces r'nauopé!!" bien connue de tous les sarthois(e)s), c'est dans cette ambiance de vent qui souffle à décorner tous les cocus de la terre (bah dame) et à décrotter le cul de toutes les marie-salopes de la région, sous ce ciel lourd de 1.000.000 de cumulonimbus de merde prêts à nous cracher leurs pluisaille à la goule, à nous tremper la pieau jusqu'à pu soif, que sont nés NOS ANCETRES (à la josy et à la cynthia duval, je ne parle pas de l'humanité toute entière bien évidemment, bande de grouins!).

Ce pays que l'on pourrait qualifier d'inhospitalier a nourrit, des années durant, nos aieuls de milles patates et autres tampinambours dégueulasses, de pissenlis ramassés au coutieau dans la terre humide entre 2 bouses encore vertes, de poulets croustillants, d'oeufs que l'on allait quérir au cul de la poule au soleil levant, entre les coups de becs de ces saletés de bestioles de merde qui pataugent dans leurs fientes all day long, de boudin noir bien saugnant pour qui tuait le cochon, de moutons méchouités en famille, de pâtés de lapin suintant le saindoux sur une tartine de pain de 12 bien de chez nous nom di diou de bordel à cul!

Voyez comme mon ton s'exhalte quand je parle du doux pays qui est aussi le mien, comme mes syllabes s'illuminent de mille goutellettes de pluie acide et fleure bon les pommes en pleine fermentation et la vache laitière! Car c'est aussi le pays du camenbert!

Pardonne ma passion, lecteur, car il est des émotions trop poignantes pour être maitrisées.

Voilà probablement d'où nous vient cet humourtellement au ras des paquerettes et si proche de la raie, ce sens du désopilant à s'en dépoiler le sguègue à la pince à épiler, à s'en craquer le slibard pour le foutre au feu, à s'en cogner la goule sur un mur en crépi, à se rouler dans un tas de fumier bien odorant, bah oui! Parce que si vous croyez que c'est l'éclate de vivre dans la sarthe!! C'est pas les poules ni les canards qui vont vous en raconter des blagues!

Alors hop! Un ti coup de calva et vlà une bonne soirée en perspective! Non mais!!!

Marie sagnaute.

Posté par theLblog à 01:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 novembre 2005

SAGNAUTE

Insulte synonyme d'enfoiré, à mi-chemin entre le salaud et l'enculos.

Posté par theLblog à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

SSIITT ! ! !

Sagnut !

Si vous avez attérit à cette adresse, c'est fantastique, car votre vie va enfin avoir un sens ! ! ! Bondiou de merde !

Alors, j'ai la putain de lourde tâche de commencer ce blog de sagnautes, ce qui n'est pas une mince affaire, mais plutôt un défi mammouthal. Car oui, mesdames et mesdemoiselles les lesbiches, ce n'est jamais d'une grande simplicité que de s'adresser à vous en nommant un tas de conneries quasi Loriesques...Mais, je me lance, tel un pingouin glissant sur la banquise, une loutre naviguant sur le dos dans une rivière du nord-est canadien, ou encore Nancy Keringan la patineuse artistique qui avait commandité un meutre sur sa rivale de toujours, Tonya Harding !!!

Aujourd'hui, il fait un véritable temps de sodomites, c'est-à-dire qu'on y voit comme dans...rien. Il fait nuit depuis hier soir, il fait -895° Farenheit, tous les piafs ont foutu le camp, et les gens sont niais ou agressifs. Vivement ce soir qu'on avale une soupe à la merde avec des chouquettes et des croutons au piment de Cayenne, et après, OUST, au lit ! ! ! YYYAHHHHHH ! ! !

Je dois vous laisser car je vais encore perdre mon emploi sinon, alors je vous souhaite bien le bonjour chez vous, attend vos impressions, et surtout le dépucelage blogesque de ma compatriote...

Cynthia D.

Posté par theLblog à 16:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]